Pas de popup image
LE NUMERIQUE, OUI MAIS...
et faiblesses des télécommunications.

Un monde sans communication est un monde paralysé.
Christophe B. F4EZC /44


- Tableau de comparaisons analogique/numérique.
- Quelques exemples concrets (CPL, TNT, GSM, WiFi, santé, inquiétudes...)
- Perte de communications des "xxx-Box" et ADSL.
- RAYONNEMENTS RADIO, pacemaker, distances de sécurité. - CALCULS V/m, W/m2, distances...
- Témoignages et remarques, divers...

Retour page d'accueil

Nous sommes entrés depuis quelques temps dans l'air du numérique (ADSL, GSM, TETRA...), avec ses avantages, mais aussi ses inconvénients.

Lors de grandes catastrophes, en France mais aussi d'autres pays étrangers, les moyens de communications modernes ont prouvé leurs limites et leurs faiblesses.
(Exemples: tempêtes de 1999, du 7 août 2008, janvier/février 2009, chutes de neige, inondations, pannes et saturations de réseaux GSM, problèmes d'énergie, liaisons coupées, ...).

Les RADIOAMATEURS et quelques Réseaux Radio Professionnels privés (2RP VHF ou UHF) bien entretenus (*) ont pu assurer l'acheminement des communications.
Les exploitants de ces réseaux ont largement apprécié leur totale autonomie et le fait de ne compter que sur eux-mêmes...
(=> des services d'EDF, Enedis (ex ERDF), DDE, SDIS, certains taxis ou ambulances encore équipés, etc... ont pu communiquer très aisément sans téléphonie ni GSM).

Du côté des Radioamateurs la FNRASEC répond toujours présente et permet d'assurer des communications au service de la Sécurité Civile, préfectures et différents organismes.

(*) = L'entretien régulier des stations radio ne doit pas se limiter aux simples contrôles et réglages des caractéristiques radio-éléctriques. Les infrastructures et aériens doivent aussi recevoir un contrôle minutieux (état et fixations des antennes, vérification du pylône, des ancrages, des haubans, vérification de la sécurité...).
Voir pages spéciales ENTRETIEN DES SITES RADIO et SECURITE.

A mon avis, et ceci n'est qu'un avis personnel (pourtant partagé avec de nombreuses personnes...), les communications les plus fiables sont aussi les plus simples.
Elles devraient posséder au moins les critères suivants :

En fait, la télégraphie (CW, morse) est certainement un des seuls moyens de communication simple et très longue distance.
.... Quelques composants classiques suffisent à fabriquer un tel émetteur,
........ l'antenne peut être réalisée à l'aide d'un long fil,
............ le décodage et le filtrage des signaux sont réalisés par l'oreille humaine ! (technologiquement irremplaçable !).


Voici quelques comparaisons rapides entre certains systèmes analogiques et numériques :

COMMUNICATION RADIO ANALOGIQUECOMMUNICATION RADIO NUMERIQUE
Couverture radio A puissance et fréquence égales, meilleure qu'en numérique Moins bonne qu'en analogique, surtout en mobile
Qualité des communications En fonction de la zone géographique Excellente dans la zone de couverture
Consommation
des relais
Faible en veille Plus élevée (**)
Emission ... Sur certains systèmes,
émission permanente = échauffement, consommation... (**)
Tenue en température Très bonne
(Les systèmes analogiques sont généralement robustes et supportent des dérives en fréquences, température...)
Parfois extrêmement médiocre
(Les systèmes numériques nécessitent généralement un climatiseur = consommation en énergie) (**)
Remarque: la climatisation ne fonctionne plus lors d'une perte d'alimentation électrique...
Confidentialité Médiocre Excellente (pour l'instant !) avec ou sans codage
Brouillages Parfois l'oreille peut encore filtrer afin d'entendre le signal utile et la communication est conservée Dès que le rapport Signal/Bruit est insuffisant, la communication est coupée, le signal est perdu
En analogique, un signal brouillé est parfois encore déchiffrable En numérique, un signal brouillé est totalement perdu
Localisation du relais Assez difficile s'il n'est pas souvent en émission Sur certains systèmes, émission permanente = très facile à localiser
Maintenance Relativement aisée avec du matériel classique Plus difficile, matériels spécifiques et très couteux
Résolution des problèmes de couverture ou propagation Relativement aisée Beaucoup plus difficile et complexe
Coût des infrastructures et matériels portatifs $ $$$...
(**) = NON ECOLOGIQUE --- Ce qui est bon en économie d'énergie l'est aussi pour l'environnement...



QUELQUES EXEMPLES:

ADSL et "xxx-Box":
Avez-vous pensé que votre abonnement ADSL + téléphonie IP (en zone dégroupée) ne vous permet plus de téléphoner en cas de coupure d'électricité ? (plus d'appels d'urgence non plus...). De plus, ce matériel est sensible aux orages et surtensions.
Et cela ne s'améliore pas avec les évolutions... En effet, les "xxx-Box" tout en un permettent en plus du téléphone et d'Internet, de recevoir la radio et la télévision... D'autres services s'ajouteront sans doute par la suite. Une coupure électrique, et puis plus rien ! Certaines "boîtes" sont parfois très longues à se ré-initialiser, surtout en cas de crise.

(CONSEIL pour ceux qui ont encore la ligne téléphonique standard: conserver toujours en secours, votre ancien téléphone qui n'a pas besoin d'alimentation électrique.
Cela s'est fortement confirmé avec les tempêtes de janvier 2009, 2010...)


CPL (Courant Porteur Ligne):
Parfois dénommé, à juste titre, LE CANCER DES ONDES COURTES.
En externe, les informations (Internet ou autres) peuvent être transportées par les lignes électriques (RTE, Enedis/ERDF...).
En interne, chez soi, le support reste le câblage électrique, par l'intermédiaire d'adaptateurs secteurs (ce matériel est sensible aux orages et surtensions).
Ces supports ne sont pas conçus pour ce genre de transmissions... Ils ne sont pas blindés et se comportent donc comme de véritables antennes! Ils génèrent de très nombreux parasites mais peuvent aussi en recevoir.
Le problème principal des CPL est qu'ils portent une atteinte aux droits de l'information et perturbent pour l'instant, presque toutes les émissions inférieures à 30 MHz, Radioamateurs, radiodiffusion, DRM, services divers professionnels... (voir tableaux http://radio.pagesperso-orange.fr/Bandes.htm). De plus étant donné le rayonnement de ces appareils, ils sont facilement piratables en zone de proximité (d'un appartement à l'autre...).
Dans le sens contraire, un Radioamateur ou autre émetteur dans son droit perturbera très facilement ces installations.

Certains pays ont interdit les CPL, d'autres se posent des questions, en particulier l'OTAN et les militaires.
Plusieurs associations de radioécouteurs (SWL, BCL) ainsi que les Radioamateurs se battent contre les CPL, dans le monde entier.
Les CPL posent de très nombreux problèmes.
Si les débits augmentent, les gammes de fréquences perturbées passeraient bien au-delà de 30 MHz...


Pour plus d'infos sur les CPL CLIQUER ICI (www.von-info.ch).

TNT (Télévision Numérique Terrestre):
Bien sûr, l'amélioration de la qualité est considérable...
Par contre, si le signal reçu est un peu limite, la tronçonneuse de votre voisin ou la mobylette qui passe dans votre rue coupe votre réception.
L'image se "mosaïque" ou se fige et le son est coupé.
En analogique, seuls quelques parasites (points rouges sur l'image et grésillements dans le son) viennent perturber votre émission. Ce sont vos yeux et vos oreilles qui réalisent le filtrage et permettent de suivre le reste de votre émission...

Transmissions par satellites:
Vous avez peut-être été confronté aux perturbations atmosphériques ou solaires qui dégradent la qualité de réception TV numérique ou analogique (voir ci-dessus).
Aujourd'hui, nous sommes devenus extrêmement dépendant des communications par satellites, GPS, etc... dans presque tous les domaines...

GSM:
De nombreux parents ont une phobie vis à vis des pylônes GSM... Certes, qu'en est-il vraiment des impacts sur notre santé ? Et celle des animaux, oiseaux ?...
Mais, ces parents pensent-ils que leurs propres enfants ont à l'oreille (parfois plusieurs heures par jours) un téléphone GSM qui rayonne des ondes ?...
Par principe de précaution:
- utiliser une oreillette (pas de Bluetooth !!! - Même gamme de fréquences que le Wi-Fi),
- essayer de téléphoner le moins longtemps possible,
- éviter de conserver le GSM dans une poche, à proximité du corps (celui-ci émet à intervalles réguliers, même en veille...)
- éviter de téléphoner dans des zones mal couvertes (voitures, logements, ascenseurs, sous-sols, certaines zones rurales...)
- INTERDIRE aux enfants de dormir avec le GSM sur la table de nuit ou sous l'oreiller !!!...
En effet, les GSM adaptent leur puissance d'émission en fonction de la couverture radio. Donc, plus le relais est difficile à atteindre, plus le GSM va émettre une puissance élevée.

WI-FI:
---> Attention au Wi-Fi...
Savez-vous que les fréquences de certains appareils Wi-Fi se trouvent extrêmement proches de la fréquence des fours micro-ondes ?...

Faites particulièrement attention aux appareils non conformes qui émettent des puissances trop élevées...
Voir la page http://radio.pagesperso-orange.fr/Bandes.htm#UHF, aux fréquences de 2,4GHz.

Des études ont montré qu'un homme qui utilise régulièrement son ordinateur portable posé sur les cuisses pouvait avoir des problèmes de fertilité (à cause de la chaleur). Imaginez la même chose, mais avec le WiFi en plus !!!

En outre, le WiFi est assez facilement piratable... Promenez-vous en milieu urbain avec un PC portable équipé Wi-Fi, vous constaterez que de très nombreuses connections Wi-Fi sont accessibles sans aucun mot de passe !.



N'hésitez pas à me faire parvenir vos commentaires, remarques ou témoignages: QRV@wanadoo.fr.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour
Je réagis à votre message sur l'analogique VS numérique
ma société a dépensé une somme assez importante (plusieurs millions) pour un réseau numérique qui fonctionne mais avec énormément de soucis tel que les utilisateurs sont obligés de porter un émetteur numérique et un analogique, expliquez moi l'avantage ?
Sur ce passez une bonne soirée et tenez moi au courant.
Au revoir !
Bonjour,
Je connais aussi une autre société qui a dépensé plusieurs millions d'Euros dans des systèmes radios numériques...
Votre remarque confirme ce que j'entends parfois autour de moi.
Les avantages de la communication numérique sont principalement la confidentialité et les nombreuses fonctionnalités parfois non utilisées, voire inutiles.
J'ai aussi entendu dire que certains réseaux numériques avaient été déposés.
Certaines entreprises sont aussi revenues à leur "bon vieux réseau radio analogique"...
Bientôt terminé le temps des montages électroniques simples et pédagogiques ?
Quelques transistors suffisaient pour construire un récepteur VHF ou AM qui pouvait recevoir les émissions du monde entier...


Qu'en est-il maintenant ? Et dans quelques années ?...
Sur le site de l'ADRASEC, un exercice d'accident de train dans un tunnel a montré que les communications analogiques des Radioamateurs ont été plus efficaces que celles des autres organismes officiels !
( http://radio.pagesperso-orange.fr/ADRASEC/Activites.htm#SNCF2010 )
Effectivement, sur ce site et ceux d'autres départements, on constate souvent que les organismes officiels ont plus de difficultés à communiquer.
Sur certains reportages TV, on peut voir qu'ils utilisent le GSM !!!
Or, on sait parfaitement qu'en cas de crise ou d'incident majeur, le GSM ne fonctionne plus ou est saturé !!!


Retour page d'accueil

N'hésitez pas à me faire parvenir vos commentaires, remarques ou témoignages:
QRV@wanadoo.fr
F4EZC