Pas de popup image

OXYDOREDUCTION.


Sans trop entrer dans les détails, l'oxydoréduction est une réaction chimique au cours de laquelle se produit un transfert d'électrons, par exemple d'un métal vers un autre. L'élément qui perd ses électrons est appelé réducteur. Celui qui prend des électrons est appelé oxydant.
Cela provoque donc une oxydation et une destruction.

On trouve aussi des oxydations (corrosions) au contact de l'eau.
Par exemple : le fer qui rouille, le cuivre qui s'oxyde ("vert de gris")...

Remarque : une électrolyse est une oxydoréduction forcée par un courant électrique.

Voir aussi pages sur la ROUILLE ET OXYDATION.


Voici un tableau énumérant quelques incompatibilités:

ZINCCUIVREALUMINIUMACIER INOXACIER GALVANISEACIER
ZINCOUINONOUIOUIOUINON
CUIVRENONOUINONOUINON
Exemple 1
NON
ALUMINIUMOUINONOUINON
Exemple 3
OUINON
ACIER INOXOUIOUINON
Exemple 3
OUIOUIOUI
ACIER GALVANISEOUINON
Exemple 1
OUIOUIOUINON
ACIERNONNONNONOUINONOUI
CIMENTNONOUINONOUINONOUI


Exemple 1 :
Une pince de hauban frotte sur un câble coaxial.
L'isolant extérieur du câble s'use puis le cuivre se retrouve à l'air libre :

Rapidement l'effet CUIVRE/ACIER GALVANISE engendre une destruction spectaculaire de la pince du hauban.
Sur les 3 brins en acier galvanisé, 2 ont été totalement détruit et le 3ème est très attaqué :


Exemple 2 :
Exemple assez spectaculaire d'un tube de fixation d'antenne :
On y trouve 3 métaux : aluminium, acier galvanisé et acier inoxydable.


Exemples 3 :
Fixation d'une antenne aluminium avec des brides en inox :

L'inverse, fixation d'une antenne inox avec des brides en alu :


Exemple 4 :
Oxydation du cuivre, "vert de gris".



Cliquer pour fermer


Retour page d'accueil
F4EZC
QRV@wanadoo.fr